Une séance de graphothérapie

Une question que tout le monde se pose : comment se déroule une séance de graphothérapie ?

Voici un déroulé en images, photographié par Anna Click

Un face à face

grapho 78 by AnnaClick-14

Des explications

grapho 78 by AnnaClick-10

Des vérifications avec la loupe : on joue au détective pour bien voir et comprendre les erreurs !

grapho 78 by AnnaClick-16

N’hésitez pas à faire appel à Anna Click au Chesnay,  formidable photographe qui sait capter l’émotion et fait des photos magnifiques.

La continuité de l’écriture

Comprendre la continuité de l’écriture

Les enfants ont souvent tendance à poser les points sur les “i”, les barres de “t” ou les accents tout de suite après voir écrit la lettre. Or, pour gagner en vitesse et en fluidité il faut essayer de continuer le fil graphique, et de poser ces signes diacritiques au moment d’une levée de plume (pour une lettre ronde), ou en fin de mot.

grapho 78 by AnnaClick-56 - copie

Ce petit jeu, avec des fils qui se scratchent aide bien à comprendre quand on doit lever son crayon, et changer de fil.

grapho 78 by AnnaClick-93 - copie

Merci à Annaclickphotographe qui a fait des photos magnifiques, et à ma collègue graphothérapeute qui m’a conseillé ce jeu.

Jeu : Filò Tablet Premium de Quercetti

Du papier, des découpages

Voici un site/blog Papier Bonbon très sympa.

On y trouve des calendriers à imprimer, des découpages de toutes sortes, certains sont juste à imprimer d’autres sont vendus.

Mais la qualité est toujours là, les motifs sont très jolis.

C’est bon pour les petites mains qui ont besoin de travailler leur dextérité et créer un univers doux et coloré.

Evidement j’ai adoré les petits carnets, mais aussi le calendrier que j’imprime chaque mois avec un grand plaisir.

Allez y faire un tour, vous allez adorer!

Quelques jours de vacances

 Apprendre à ressentir

Et si nous profitions de ces quelques jours de congés pour faire aimer à nos enfants l’écriture ? Quittons les tablettes, et retournons au papier et aux crayons!

L’époque est à la pleine conscience, au ressourcement etc. Pendant que nous, les parents, essayons de pratiquer la pleine conscience avec notre famille, avec les choses simples de la vie, proposons aussi quelque chose à nos enfants :

Un moyen de lier l’utile à l’agréable c’est de les faire écrire !

Raconter un bon mot, coller le ticket de la journée fantastique à Disneyland et dire ce qui nous a fait le plus plaisir, exposer son désarroi quand les parents ont parlé d’une visite au musée, et montrer finalement qu’on s’est bien amusé à croquer quelques tableaux qui nous ont touchés, rapporter une dispute ou un énervement afin de l’évacuer…

Il y a des tas de choses à noter, dessiner, dépeindre, coller,  bref, lancez vos enfants dans l’écriture et un joli carnet !

J’ai écrit cet article en pensant  à l’adorable Julie des Chroniques de ma vie ordinaire, un blog très sympa qui mêle humour et jolis dessins. J’espère que Julie trouvera des idées pour elle aussi, commencer à écrire !

IMG_9097Mes carnets

Fenêtre ouverte sur l’écriture

J’ai aidé un adorable garçon à travailler son écriture. Sa maman, photographe talentueuse et de passion, a accepté de faire des photos de la séance.

grapho 78 by AnnaClick-12 - copie

N’hésitez pas à faire appel à Anna Click au Chesnay, elle est formidable, très discrète (je ne l’ai pas vue pendant la séance, et pourtant les photos sont bien là!), elle sait capter l’émotion et les photos sont magnifiques.

grapho 78 by AnnaClick-83 - copie

Un grand merci à Anna!

Apprentissage de l’écriture cursive à l’école

D’après un article écrit par Monique Riley dans la revue La Graphologie de janvier 2017. J’ai trouvé l’article très intéressant et je pense qu’il est important de le relayer. C’est pourquoi j’ai tenté d’en faire un  résumé.  

Les neuroscientifiques sont capables d’observer les zones du cerveau utilisées lors de l’écriture manuscrite et de la comparer à la frappe unique d’une touche d’un clavier d’ordinateur. Pendant l’acte d’écrire de façon manuscrite, de nombreuses zones du cerveau sont activées, celles du langage, de la pensée, du stockage temporaire et de la gestion de l’information. “Avec davantage de zones cérébrales activées, les fonctions exécutives d’adaptation, programmation, esthétique et anticipation sont pleinement engagées pendant l’écriture à la main, et les qualités distinctement humaines de beauté et d’émotion sont améliorées”.

D’autres études ont montrés que les étudiants ayant recours à l’écriture manuscrite usaient d’un meilleur vocabulaire, et d’une meilleure syntaxe que ceux composés uniquement au clavier.

Dans les petites classes, des recherches menées par le Dc Karin James de l’université de l’Indiana ont montré que l’activité cérébrale était plus intense dans les zones associées à la lecture pour le groupe ayant appris aussi à écrire les lettres, que pour celui qui n’avait qu’appris à les reconnaitre de manière visuelle. La lecture est favorisée par l’écriture manuscrite.

Chez les collégiens, ceux qui prennent des notes à la main ont de meilleurs résultats que ceux qui écrivent au clavier. Les résultats sont similaires lorsqu’il s’agit de rapporter des faits, mais ces résultats sont moins bons chez les utilisateurs d’ordinateur lorsqu’il s’agit de questions purement conceptuelles.

Selon une étude de L’Association Américaine de Médecine du Travail, la dextérité, la fluidité et la pression adéquate à mettre sur le papier avec un crayon constituent des sortes de défis et que les types d’écriture cursives simplifiées sont plus faciles à utiliser que le script. L’attention est davantage requise pour bien former les lettres, la reconnaissance visuelle est plus sollicitée pour identifier et décoder une large gamme de représentation de lettres et de mots.

Ecrire en cursive a aussi un impact positif sur les aptitudes psychologiques et artistiques. Avec un ordinateur on prend le risque d’aller trop vite et d’y perdre en nuance, richesse et clarté.

Le Dr Jane Yank, chercheur dans le domaine de l’écriture manuscrite, observe qu’écrire à la main a procuré d’énormes avantages aux hommes, favorisant une relation réciproque entre le développement des centres cognitifs du cerveau et l’affinement de la structure de la main ; produisant les capacités uniquement humaines d’accès au savoir, à l’invention, à la créativité, à l’empathie, au sens social ; autant d’aspects majeurs de l’éducation.

Pour en savoir plus consulter la revue La Graphologie de janvier 2017. 

Irish Shopping

Quelques jours en Irlande, dans des petites villes très sympathiques, des côtes sauvages magnifiques, des pubs avec des quantités impressionnantes de bières, et bien souvent accompagnés de musique traditionnelle.

Tout ceci est bien gardé dans mes souvenirs, et j’ai trouvé là bas aussi de quoi les noter  :

 IMG_8858

Des carnets ravissants, mais aussi des livres ou journaux à écrire avec des contraintes.

642 Tiny Things to draw  (Chronicle Books) est un joli petit livre où l’on doit dessiner des tas de petites choses. Comme c’est écrit en anglais cela permet de d’imprimer encore mieux le vocabulaire!

IMG_8870

Dans My Naturama Nature journal  (Gill books Dublin) on nous propose des petits projets proche de la nature, comme des collections, des observations faire pousser des plantes, etc, en fonction des saisons, et il y a de la place pour noter nos propres observations et en faire notre journal.

IMG_8871

Breathe List Journal  (breathemagazine.co.uk) est un numéro spécial de la revue Respire qu’on voit arriver (enfin) en France. La mise en page est agréable, des questions, de la réflexion et des espaces à remplir ou pas, dans le but de mieux se connaitre

IMG_8864

Les carnets créatifs

Comment résister aux propositions de Flow

Vous l’avez compris, Flow, c’est le journal qui me fait du bien. Quand j’ai un coup de blues, je me plonge dedans, et je ressors avec le sourire ! 

IMG_8359

Dans ce numéro de mars, on y trouve un article sur les carnets, comment les faire, comment les commencer, que faire avec, et pourquoi. Il y a aussi un petit carnet pour commencer avec des pages différentes à l’intérieur. Il y a aussi quelques photos de carnets magnifiques qui donnent vraiment envie! 

Les miens ne me semblent pas aussi beaux, mais on est toujours plus exigeant avec soi même. Quand je les montre à mes élèves, ils ont finalement la même réaction d’étonnement que moi !

Et puis, un carnet ce n’est pas forcement pour montrer aux autres, c’est assez personnel, on le fait surtout pour soi. 

J’ai commencé les miens avec les petits autocollants qu’on trouve sur les fruits… C’est mon mari qui fait le marché, et il se moque de moi quand je lui dit de choisir les fruits qui ont un autocollant… mais si vous les regardez bien, ils sont souvent très beaux, et il me font voyager dans les pays lointains… Comme quoi, il en faut peu pour être heureux !

IMG_8360

Un joli blog

J’utilise beaucoup de petits tampons avec mes élèves : après avoir écrit, je leur demande de “noter” leur production : ils doivent trouver  par exemple, quel est le mot le mieux réalisé et ils mettent au dessus un coup de tampon (et parfois c’est un sacré coup : je peux vous dire qu’ils se défoulent!).

J’ai donc quelques tampons et quelques encreurs à ma disposition. J’ai aussi essayé de les réaliser moi même, mais là, … j’ai encore des progrès à faire!

J’ai découvert ce très joli blog qui montre comment faire ses tampons.

Et pour Noël j’ai eu la chance de gagner à un concours organisé par la créatrice et j’ai reçu dans une charmante lettre ce joli petit bonhomme de pain d’épice.

N’hésitez pas à y faire un tour pour découvrir ses créations!

img_7588

Fantaisies et griboullis

Un beau livre : Fantaisies et Griboullis

Sur les conseils d’une collègue, j’ai acheté ce très joli livre qui regorge de bonnes idées pour écrire, dessiner et laisser parler son imagination et sa créativité.

IMG_5242

On y trouve des applications pratiques à partir d’un thème donné.

Il y a des activités pour des enfants (griffonnage, barbouillage, créations sur une musique, dessin à l’aveugle, collage, etc). On trouve les consignes à suivre pour produire le dessin, et ensuite une expression sur le retour de l’expérience (a t-on senti l’énergie créatrice, a t’on eu une émotion difficile, etc) que l’on peut écrire.

Il y a des activités plus littéraires autour de l’écriture (illisible, calligramme, pots pourris, poésie, etc), qui sont pour des adolescents ou des adultes.

Le livre est illustré, utile pour se mettre à écrire, ou pour préparer des ateliers d’écriture.